Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du mercredi 21 janvier 1857

Title Séance du mercredi 21 janvier 1857
Rédacteur inconnu
Contexte Registre 1845-1859 (copies)
Date 1857-01-21
Identifier C1845_1859_626
Format 25,7 x 38,6 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Séance du mercredi 21 Janvier 1857

Présidence de M. Deloffre.

Il est donné lecture du procès-verbal de la séance précédente ; sa rédaction est adoptée.

Le Bureau reçoit le n° 1062 des Nouvelles Astronomiques, on remarque que dans ce N° la publication des nouvelles tables de la lune de M. Hansen est annoncée comme prochaine.

M. Mathieu rend compte de la présentation au Ministre de l'Instruction publique du rapport approuvé dans la dernière séance relatif à la demande de 3 calculateurs pour améliorer la Connce des Temps[1].

M. l'Amiral Mathieu présente au Bureau une carte sur laquelle est tracée la ligne des sondes exécutée dernièrement dans la Méditerranée entre Carthagène et Oran.

M. Laugier lit une note sur la détermination de la longitude géographique d'un lieu par les passages de la lune observés au méridien du lieu et à un autre méridien dont on connait la longitude.

M. Lerebours expose au Bureau ce qui a eu lieu en 1849 relativement à l'acquisition qui fut faite à cette époque de la grande lunette de 38 centimètres qui avait été essayée plusieurs fois par MM. Arago, Laugier, Mauvais, Faye et Goujon. Dans un examen qui a été fait dernièrement de l'objectif, il a été reconnu que la surface extérieure du chrône [chrome ?] avait éprouvé quelques détériorations qui pourraient nécessiter un nouveau travail de cette surface. M. Lerebours pense que toutes les fois que la lumière ne serait pas très intense ces détériorations qui ne paraissent pas pénétrer à un demi millimètre ne nuiraient pas à l'effet, il désirerait qu'avant de retravailler cet objectif on l'examinât de nouveau. Dans tous les cas M. Lerebours tient à constater qu'il avait pris tous les soins possibles pour se procurer de bons verres et que les essais qui ont été fait de cet objectif avant son acquisition ont prouvé que le travail optique était parfait.



[1] Connaissance des Temps.

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Deloffre, Théodore (1787-1864)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Registre 1845-1859 (copies)
Citation “Séance du mercredi 21 janvier 1857”, 1857-01-21, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le July 20, 2019, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/10001
FR751142302_006_020278_A.jpg