Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Procès-verbal de la séance du 14 mars 1860

Titre Procès-verbal de la séance du 14 mars 1860
Contexte Registre 1860-1867 (copies)
Date 1860-03-14
Rédacteur Yvon Villarceau, Antoine Joseph François (1813-1883)
Identifiant C1860_1867_013
Format 26,1 x 38,7 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Procès verbal de la séance du 14 Mars 1860

Présidence de M. Deloffre

 

Le Procès verbal de la séance précédente est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les nos 1238 et 1239 des Nouvelles Astronomiques.

2° De la part du P. Secchi [en marge : cat n° (137bis)], la mesure de la base trigonométrique exécutée sur la voie Appia par ordre du gouvernement pontifical dans les années 1854 et 1855 par le P. Secchi _ in 4°

M. Daussy annonce que conformément à une décision du Bureau qui avait arrêté qu'on s'abonnerait à l'Astronomical Journal publié en Amérique, M. Mallet a envoyé les premiers nos du 6e vol. Le n° 4 manque. Il a été réclamé.

M. Daussy rappelle la demande qu'il avait faite précédemment d'acheter les volumes qui ont parus des annales de l'observatoire de Paris, sur les fonds restant disponibles de l'exercice 1859 : le bureau approuve cette acquisition et décide qu'en outre de la collection, on prendra deux exemplaires des tables du soleil qui pourront servir pour les calculs de la Connaissance des temps et qu'on fera l'acquisition des Tables d'Uranus publiées par M. [espace vide] et de quelques autres ouvrages dont M. Mathieu a besoin pour les calculs de la Connaissance des temps.

M. Villarceau entretient le Bureau de l'avantage qu'il y aurait de donner dans la Connaissance des temps les coordonnées angulaires et rectilignes du soleil dégagées de l'aberration et des perturbations produites par la lune, ce qui en outre de l'avantage que les astronomes y trouveraient pour le calcul des lieux des planètes permettrait de diminuer notablement les calculs à faire pour les positions des planètes dans la Connaissance des temps. On discute cette proposition avant de rien arrêter. M. Villarceau est prié de mettre sa proposition par écrit et de voir qu'elles seraient les dispositions qu'il faudrait prendre pour appliquer ce système à la Connaissance des temps.

Certifié conforme à la copie laissée par M. Daussy.

Le Secrétaire Yvon Villarceau

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Deloffre, Théodore (1787-1864)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Registre 1860-1867 (copies)
Citer ce document “Procès-verbal de la séance du 14 mars 1860”, 1860-03-14, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 24 février 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/10173
FR751142302_006_020398_A.jpg
FR751142302_006_020399_A.jpg