Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du 16 juillet 1817

Titre Séance du 16 juillet 1817
Contexte Volume 1811-1820
Date 1817-07-16
Rédacteur inconnu
Membres présents Burckhardt, Johann Carl (1773-1825); Bouvard, Alexis (1767-1843); Arago, François (1786-1853); Mathieu, Claude-Louis (1783-1875 ; astronome); Poisson, Siméon-Denis (1781-1840); Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827); Rosily Mesros, François Étienne de (1748-1832); Buache de La Neuville, Jean-Nicolas (1741-1825); Rossel, Elisabeth-Paul-Edouard de (1765-1829); Lerebours, Noël-Jean (1762-1840); Lalande, Jean-Michel-Jérôme Lefrançais de (1766-1839); Sédillot, Jean-Jacques Emmanuel (1777-1832); Delambre, Jean-Baptiste (1749-1822); Breguet, Abraham-Louis (1747-1823);
Identifiant O1811_1820_350
Relation C1814_1827_184
Format 17,4 x 24,2 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Séance du 16 juillet 1817

 

On lit une lettre de M. Becquey relative aux rapports du boisseau de Paris aux nouvelles mesures.

On lit une lettre de M. Biot commencée à Edimbourg et finie à Dundee le 6 juillet. Les opérations du pendule sont terminées. On va en faire de pareilles aux îles Shetland qu'on prend pour extrémité boréale de la méridienne. Par ce moyen, on peut renoncer à la station intermédiaire d'Yarmouth. M. Biot consulte le Bureau sur ce nouveau changement. Le Bureau n'y trouve aucun inconvénient et s'en rapporte aux observateurs. C'est dans ce sens qu'on va répondre à la lettre de M. Biot.

M. Puissant est introduit et l'on discute les avantages et les inconvénients des réverbères pour signaux dans les opérations de la perpendiculaire. M. Arago lit un rapport à ce sujet et il en résulte que les signaux de nuit présentent de grands avantages. On propose de faire revenir de Carthagène les réverbères qui ont servi à la méridienne. On écrira au ministre pour les redemander.

M. Poirson sollicite la permission de dédier son globe céleste au Bureau des longitudes. Le Bureau accepte cette dédicace avec plaisir.

 

[Etaient présents : Burckhardt, Bouvard, Arago, Mathieu, Poisson, Laplace, Rosily, Buache, Rossel, Lerebours, Lefrançais, Sédillot, Delambre, Breguet. « Arrêté à 14 », signé : Laplace président [sic].]

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827)
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Volume 1811-1820
Citer ce document “Séance du 16 juillet 1817”, 1817-07-16, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 15 novembre 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/1329
FR751142302_006_001516_A.jpg