Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du mercredi 12 mars

Titre Séance du mercredi 12 mars
Contexte Volume 1821-1828
Date 1823-03-12
Rédacteur inconnu
Membres présents Arago, François (1786-1853); Bouvard, Alexis (1767-1843); Burckhardt, Johann Carl (1773-1825); Lalande, Jean-Michel-Jérôme Lefrançais de (1766-1839); Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827); Poisson, Siméon-Denis (1781-1840); Lerebours, Noël-Jean (1762-1840); Sédillot, Jean-Jacques Emmanuel (1777-1832); Rossel, Elisabeth-Paul-Edouard de (1765-1829); Rosily Mesros, François Étienne de (1748-1832); Nicollet, Joseph Nicolas (1786-1843); Breguet, Abraham-Louis (1747-1823); Mathieu, Claude-Louis (1783-1875 ; astronome); Prony, Gaspard-Clair-François-Marie Riche de (1755-1839); Lenoir, Etienne (1744-1832);
Identifiant O1821_1828_117
Relation C1814_1827_477
Format 17,7 x 24,2 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Séance du mercredi 12 mars [1823]

 

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Son Excellence le ministre de l'Intérieur annonce que par décision du 15 février dernier, il a mis à la disposition du préfet des Bouches-du-Rhône les sommes [barré : nécessaires] qui avaient été demandées pour faire aux bâtiments de l'observatoire de Marseille les réparations nécessaires.

M. Bouvard a appris de MM. Treuttel et Wurtz qu'il n'est arrivé chez eux aucun cahier des observations de M. Bessel à l'adresse du Bureau des longitudes. Le secrétaire écrira donc à M. Bessel pour le prier de vouloir bien envoyer une seconde fois et par la voie la plus sûre les cahiers qui se sont perdus.

M. Burckhardt rend un compte détaillé du 7ème cahier d'observations de Koenigsberg. Le cahier précédent qui n'est pas arrivé renferme une description détaillée de l'instrument dont M. Bessel se sert maintenant. Dans celui-ci, on trouve les résultats de l'examen des divisions ; les plus grandes erreurs, suivant l'auteur, ne s'élèvent pas à 2''.

M. Bessel s'est occupé de la question relative à la correction thermométrique de la réfraction ; il propose un petit changement [barré : fondé sur l'observation d'un grand nombre d'étoiles circumpolaires]. Son opinion serait aussi qu'il a entre la réfraction de l'air humide et celle de l'air sec une différence assez sensible pour qu'il faille tenir compte de l'état de l'hygromètre dans les observations. Ces deux points importants de la théorie de la réfraction donnent lieu dans le sein du Bureau à une discussion détaillée. Un membre promet de faire bientôt connaître les résultats qu'il a obtenus à l'aide d'un nouveau moyen d'observation, qui permet de pousser l'exactitude aussi loin qu'on le désire.

La lunette du nouvel instrument de Koenigsberg est sujette à une légère flexion dont M. Bessel a trouvé la valeur en comparant les déclinaisons observées directement à celles qu'il obtenait en visant à l'image réfléchie dans une surface d'eau.

M. Bessel augmente maintenant de 1/300 les réfractions qu'il avait déduites des observations de Bradley ; mais cette augmentation, dit-il, n'est peut-être qu'apparente, l'astronome anglais n'ayant vérifié le zéro de son thermomètre qu'à l'aide de la glace fondante. M. Bessel annonce tenir de son confrère M. Trallès que la température de la neige fondante est toujours au-dessus de celle de la glace qui se dissout dans l'eau.

Le 7ème cahier des observations de Koenigsberg renferme encore de nouvelles déterminations de la latitude de l'observatoire ; les obliquités de l'écliptique déduites des solstices d'hiver et d'été dans les années 1820 et 1821 ; et enfin un catalogue de déclinaisons pour les étoiles fondamentales.

M. Gambart fils adresse la liste des observations astronomiques faites à Marseille dans le mois de février 1823. A cet envoi est joint un tableau d'observations météorologiques [barré : qui donne lieu à quelques…] ; on écrira à M. Gambart pour l'engager à s'astreindre à faire les observations du baromètre aux heures qui ont été adoptées à Paris. Quant au thermomètre, il est peut-être avantageux de choisir 2 h. du soir au lieu de 3 h.

M. Burckhardt présente de la part de M. Struve le 3ème cahier d'observations astronomiques faites à l'observatoire de Dorpadt, et rend compte des principaux résultats qu'il renferme.

 

[Etaient présents : Arago, Bouvard, Burckhardt, Lefrançais, Laplace, Poisson, Lerebours, Sédillot, Rossel, Rosily, Nicollet, Breguet, Mathieu, Prony, Lenoir. « Arrêté à 15 », signé : Rossel.]

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Rossel, Elisabeth-Paul-Edouard de (1765-1829)
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Volume 1821-1828
Citer ce document “Séance du mercredi 12 mars”, 1823-03-12, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 23 septembre 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/1627
FR751142302_006_001903_A.jpg
FR751142302_006_001904_A.jpg
FR751142302_006_001905_A.jpg
FR751142302_006_001906_A.jpg