Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du mercredi 17 janvier 1844

Titre Séance du mercredi 17 janvier 1844
Contexte Volume 1844-1853
Date 1844-01-17
Rédacteur inconnu
Identifiant O1844_1853_005
Relation C1827_1844_827
Format 16,4 x 22 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Séance du mercredi 17 janvier 1844

 

On lit le procès-verbal de la séance précédente : il est adopté.

Le ministre de l'Instruction publique annonce qu'il a reçu la lettre par laquelle le secrétaire lui notifiait les mutations qui viennent d'avoir lieu au Bureau, et la nomination de M. Servier comme calculateur de la Connaissance des temps.

M. Faye a trouvé que sa comète à dû, à l'aphélie, passer fort près de Jupiter, de sorte que, peut-être, c'est à l'attraction de cette planète que nous sommes redevables de l'apparition actuelle du nouvel astre.

M. Chazallon n'a pas encore obtenu, malgré toutes ses démarches, que les ingénieurs des travaux maritimes exécutassent des puits de marées à Brest et à Saint-Malo. M. Arago a vu les rapports pressants de M. l'ingénieur hydrographe.

On parle des démarches qu'on peut tenter pour faire cesser un état de choses aussi fâcheux.

Le Bureau discute la question de savoir si des chronomètres dont la marche aurait été suivie ailleurs que dans l'Observatoire de Paris pouvaient être admis au concours annuel. La question est résolue négativement.

M. Biot lit un mémoire qui sera imprimé dans la Connaissance des temps sur la marche et les limites de la formule logarithmique qui représente les tensions de la vapeur aqueuse.

M. Mauvais traduira pour la Connaissance des temps le nouvel ouvrage allemand de M. Hansen.

Le Bureau reçoit : le numéro des Annales maritimes du mois de décembre ; quatre cahiers des Mémoires de Pétersbourg ; le numéro 493 des Nouvelles astronomiques de M. Schumacher.

A l'occasion d'un mémoire de Madler sur l'aplatissement d'Uranus, M. Arago élève une difficulté sérieuse contre les micromètres à double image. M. Arago a remarqué qu'un objet circulaire peut ne pas paraître circulaire. Il a vu quelquefois qu'un disque circulaire semblait sensiblement elliptique quand il regardait avec l'œil gauche, et circulaire avec l'œil droit.

Type de document Procès-verbal
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie (1982-….)
Commentaires L'ordre physique diffère de l'ordre de lecture : la rédaction du PV commence à la 4e vue (suivre la numérotation de 1 à 4).
Collection Volume 1844-1853
Citer ce document “Séance du mercredi 17 janvier 1844”, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes , consulté le 23 septembre 2017, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/2709
FR751142302_006_003990_A.jpg
FR751142302_006_003991_A.jpg
FR751142302_006_003992_A.jpg
FR751142302_006_003993_A.jpg
FR751142302_006_003994_A.jpg
FR751142302_006_003995_A.jpg