Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 3 mars 1886

Title Bureau des Longitudes - Séance du 3 mars 1886
Rédacteur Tisserand, Félix (1845-1896)
Contexte Volume 1886-1890
Date 1886-03-03
Membres présents Abbadie, Antoine d' (1810-1897); Tisserand, Félix (1845-1896); Faye, Hervé (1814-1902); Cloué, Georges Charles (1817-1889); Fizeau, Hippolyte (1819-1896); Mouchez, Ernest (1821-1892); Loewy, Maurice (1833-1907); Bonnet, Ossian (1819-1892); Perrier, François (1835-1888); Janssen, Pierre Jules César (1824-1907); Bouquet de La Grye, Anatole (1827-1909);
Identifier O1886_1890_012
Format 17 x 24,6 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Bureau des Longitudes – Séance du 3 Mars 1886.

Présidence de M. Faye.

Le Procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit :

Comptes-rendus, N° 8 ;

Bullet. admin. N° 689 ;

Astr. Nachr. N° 2712 ;

M. Pirona écrit d'Alexandrie que, dans les volumes de la Connaissance des temps de 1880 à 1887, une faute s'est glissée dans la formule (15) des explications relatives aux occultations ; [barré : le mot immersion] il faut

+ pour l'immersion et – pour l'émersion, au lieu de

- pour l'immersion et + pour l'émersion.

Cette lettre est renvoyée à l'examen de M. Loewy.

M. Faye présente au Bureau le t. 2 de l'Annuaire de l'Observatoire du Brésil, et rend compte du contenu de ce volume.

M. Faye fait ensuite hommage au Bureau de la Conférence qu'il a faite récemment à la Sorbonne sur la persistance de la figure mathématique du globe à travers les âges géologiques.

M. Loewy parle des travaux de la Connaissance des temps et de l'Annuaire, qui sont en pleine activité ; il dit qu'autrefois il existait des commissions pour la Connaissance des temps, l'Annuaire et la comptabilité ; il y aurait lieu de faire revivre ces commissions.

M. Faye propose de nommer prochainement une commission des finances ; il pense qu'on pourrait y appeler ceux des membres du Bureau qui [barré : ont à diriger], par la nature de leurs fonctions, ont à s'occuper de questions de finances et de comptabilité, comme M. Mouchez, M. Bouquet de la Grye et M. Perrier.

Il est entendu que tous les Membres du Bureau seront prévenus par lettres individuelles que, dans la prochaine séance, on procèdera à la nomination de plusieurs commissions.

M. Faye demande à M. Tisserand quelques renseignements sur un Mémoire publié récemment par M. Hill sur quelques inégalités à longue période du mouvement de la Lune ; M. Tisserand explique qu'il s'agit d'inégalités à longues périodes s'élevant à environ 1",5, provenant de l'action de Jupiter, mises en évidence par M. Newcomb, et calculées d'une manière approchée et peu exacte par M. Neison ; les calculs de M. Hill ont été faits en appliquant la méthode de Delaunay.

M. Tisserand parle du calcul de l'attraction exercée sur un pendule par une masse voisine ; la petitesse des attractions [barré : exercées par] mutuelles provenant de deux masses voisines placées à la surface de la Terre, montre quelles difficultés on doit rencontrer quand on détermine la densité moyenne de la Terre par le procédé de Cavendish [barré : modifié] perfectionné par M. Cornu.

M. Fizeau dit que les propriétés de torsion que l'on utilise dans ces expériences sont d'une sensibilité <et d'une sûreté> extraordinaires.

M. d'Abbadie dit que, dans une séance précédente, M. Perrier a parlé d'attractions locales qui se sont révélées aux environs du Mont Valérien ; il pense que c'est un premier pas important, et qu'il y aurait lieu de faire d'autres déterminations aux environs de Paris.

A propos de la Conférence de M. Faye, dont on a parlé plus haut, M. d'Abbadie demande s'il n'y aurait pas lieu de mesurer à nouveau l'arc du Pérou.

M. Perrier dit que [barré : les] l'ancienne mesure de cet arc est défectueux. M. Perrier parle ensuite d'une attraction locale assez curieuse mise en évidence entre Tetica et M'Sabia, dans la jonction de l'Espagne et de l'Algérie.

M. Perrier dit qu'on a rencontré une discordance entre la géodésie française et la géodésie italienne en Tunisie ; les déterminations, française et italienne du côté de raccord, diffèrent de 27 mètres.

M. Bouquet de la Grye dit que les ingénieurs hydrographes ont fait une triangulation qui confirme la discordance.

La séance est levée à cinq heures,

Le secrétaire,

F. Tisserand

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1886-1890
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 3 mars 1886”, 1886-03-03, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le April 25, 2019, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4129
FR751142302_006_007275_A.jpg
FR751142302_006_007276_A.jpg
FR751142302_006_007277_A.jpg
FR751142302_006_007278_A.jpg