Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 10 août 1887

Title Bureau des Longitudes - Séance du 10 août 1887
Rédacteur Brunner, Emile (1834-1895)
Contexte Volume 1886-1890
Date 1887-08-10
Membres présents Faye, Hervé (1814-1902); Brunner, Emile (1834-1895); Fizeau, Hippolyte (1819-1896); Mouchez, Ernest (1821-1892); Cloué, Georges Charles (1817-1889); Janssen, Pierre Jules César (1824-1907); Bouquet de La Grye, Anatole (1827-1909); Pâris, Edmond (1806-1893);
Identifier O1886_1890_095
Format 19,5 x 31,1 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Bureau des Longitudes. Séance du 10 Août 1887

Présidence de M. Faye.

Le Procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit :

Comptes rendus N° 5

Journal des savants (Juin et Juillet 1887)

rapport des Antiquités en 1886.

Nature N° 927

Astronomische Nachrichten 2795, 2796 et 2797

Circular zum Berliner 302

Ciel et Terre N° 11

Bulletin de l'Instruction Publique 763

Revue Maritime et Commerciale Août 1887

Smithsonian Report 1885 Part 1

Bulletin Astronomique Juillet 1887

Bulletin de l'Institut Egyptien 2e Série N° 7 (1886)

M. le Secrétaire donne lecture de deux lettres adressées au Bureau par le Ministère de l'Instruction publique. Dans l'une, M. le Ministre, accuse réception du rapport de M. Bouquet de la Grye, sur le projet de nouvelle géodésie au décimal, imaginé par M. Macé horloger à Nantes. Dans [barré : l'autre] la deuxième lettre, M. le Ministre informe le Bureau que la loi, portant ouverture d'un crédit de 2250 francs par an (pendant dix années consécutives) destinée à assurer la participation de la France aux dépenses de l'Association Géodésique, vient d'être promulguée et que le premier versement au Bureau Central de l'Association se fera sans retard.

M. Faye entretient le Bureau du travail de M. le Colonel Goulier, sur les nivellements de précision et fait remarquer que la discordance, entre les altitudes métriques de Dunkerque, obtenues, partant de Marseille, par deux cheminements différents, l'un en pays plat, l'autre en pays de montagnes, peut atteindre 0[km ?]29

M. Bouquet de la Grye cite le perfectionnement apporté au niveau à lunette employé dans les opérations du nivellement de la France. Le perfectionnement permet à l'Observatoire de voir les deux extrémités de la bulle, tout en ayant l'œil à la lunette.

M. le Président renvoie après modifications, à Messieurs Berger-Levrault et Cie, la note concernant les attributions du Bureau des Longitudes, que ces Editeurs doivent insérer dans l'Annuaire National et qu'ils avaient soumise à l'examen du Bureau.

M. le Président annonce au Bureau que M. Bischoffsheim, dans une lettre qu'il vient de lui adresser, invite tous les Membres et leurs Dames, à assister, vers la fin du mois d'Octobre, à l'inauguration de l'Observatoire de Nice.

M. Janssen entretient le Bureau d'une nouvelle méthode d'exploration de la Couronne solaire pour la photographie, qui doit permettre de reconnaitre les zônes d'égale intensité photométrique. M. [espace vide] Astronome de l'Obsre de Meudon, qui doit se rendre près de Moscou pour l'Observation de l'Eclipse totale de Soleil est chargé de l'application de cette méthode, en prenant un grand nombre de photographies à l'aide d'un appareil révolver.

[mots barrés]

M. Janssen annonce au Bureau qu'il a obtenu, par grandissement, une photographie de taches solaires, qui montre nettement que les Stries et ponts, sont des granulations en séries de chapelets. Dans quelques jours, il offrira cette photographie au Bureau, qui la fera placer dans la salle des séances.

M. le Président, en rappelant la proposition faite dans la dernière séance par M. le Contre Amiral Mouchez, au sujet de la détermination de nouvelles Longitudes, craint que le manque de fonds ne soit un empêchement à la réalisation de ce projet.

M. Brunner décrit une installation très simple qui permet d'obtenir [barré : l'état d'une montre] l'heure avec une approximation de une seconde. Cette [barré : précision] approximation est obtenue, par l'Observation du passage, à une ligne méridienne, d'une image produite sur le plafond d'une [chambre ?] par la réflexion du Soleil sur un petit miroir plan, horizontal, que l'on a scellé sur la pierre d'appui d'une fenêtre. Ce miroir plan, horizontal, est formé par un petit bain de mercure amalgamé sur lequel s'adapte un diaphragme dont le trou a un diamètre de 9 à 10 millimètres.

M. Bouquet de la Grye entretient le Bureau du mémoire que M. Héraud a présenté à l'Académie, sur les marées de la cote de Tunisie

La séance est levée à 5 heures.

Le secrétaire par intérim

Brunner

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1886-1890
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 10 août 1887”, 1887-08-10, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le June 20, 2019, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4211
FR751142302_006_007551_A.jpg
FR751142302_006_007552_A.jpg
FR751142302_006_007553_A.jpg
FR751142302_006_007554_A.jpg