Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 6 janvier 1892

Title Bureau des Longitudes - Séance du 6 janvier 1892
Creator Tisserand, Félix (1845-1896)
Contexte Volume 1891-1895
Date 1892-01-06
Contributor Tisserand, Félix (1845-1896); Faye, Hervé (1814-1902);
Identifier O1891_1895_064
Format 17 x 24,5 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Type Manuscrit; Text; Procès-verbal;
Description

Bureau des Longitudes – Séance du 6 Janvier 1892.

Présidence de M. Faye.

Le Bureau reçoit :

Comptes-rendus 26

Bullet. météorol. 1891, nos 364-65 ; 1892, nos 1-5.

Astr. Nachr. 3072

Wochenschrift 51

Nature 1157

Rev. marit. Et coloniale, Décembre 91.

Johnson.- Catalogue de 606 étoiles du ciel austral.

Exposit. univ. de 1889 ; Rapport du Jury international ; groupe V.

La Note de M. Pritchard dans les Comptes-rendus, donne lieu à une discussion sur les divers moyens d'apprécier, optiquement et photographiquement les grandeurs d'étoiles.

A cette occasion, M. Janssen donne quelques uns des résultats auxquels il arrive en ce moment sur les bandes d'absorption de l'oxygène.

M. Brunner rend compte de l'étude qu'il a faite sur la construction des instruments allemands employés dans les observatoires de Berlin, Potsdam et Prague, pour obtenir les variations de la verticale.

Dans l'instrument de Prague <rappelant celui du Coast Survey>, il signale un grave défaut provenant de l'introduction d'un prisme à réflexion totale entre l'objectif et le réticule.

M. Brunner propose un appareil [barré : rappelant celui du Coast Survey] : la lunette d'observation est liée à une lunette nadirale par un axe horizontal ; elles sont symétriquement placées autour de l'axe vertical de tout l'instrument. L'angle de la lunette d'observation avec la verticale peut être modifié en desserrant les pinces qui la maintiennent sur une grande alidade, et le retournement du Nord au Sud se fait par la rotation de 180° autour de l'axe vertical ; on peut, à [titre?] de contrôle, ajouter des niveaux aux tubes des lunettes.

M. Brunner met sous les yeux du Bureau deux dessins représentants la coupe et l'élévation de l'instrument à l'échelle ½.

M. Loewy fait remarquer que l'observation du nadir étant longue et pénible, la durée de l'observation sera presque triplée.

M. Cornu répond que c'est la substitution du mauvais oculaire nadiral à l'ancien microscope nadiral qui est la cause de ces difficultés ; il montre par une figure l'avantage du microscope nadiral.

M. Bouquet de la Grye insiste sur la préférence à donner à l'Observation du nadir sur celle du niveau.

M. le Colonel Bassot pense qu'il n'y a pas grand inconvénient à augmenter la durée d'une observation, parce que les étoiles ne se suivent pas à plus de 10 ou 15 minutes.

M. le Président pense que le projet est assez bien conçu pour que l'on puisse construire immédiatement l'appareil ; il suffirait d'augmenter la puissance des lunettes et la longueur de l'axe vertical. Le Bureau approuve cette proposition ; un plan plus détaillé sera soumis à son approbation définitive.

M. Bassot rend compte des résultats comparatifs obtenus avec le nadir et le niveau, dans les dernières observations faites dans le midi de la France ; trois mois d'observations ont donné exactement les mêmes chiffres.

M. Faye annonce que M. le Président de la République recevra les membres du Bureau demain jeudi à 11h½.

La séance est levée à cinq heures.

Le Secrétaire,

F. Tisserand

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1891-1895
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 6 janvier 1892”, 1892-01-06, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le April 20, 2021, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4493
FR751142302_006_008648_A.jpg
FR751142302_006_008649_A.jpg