Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 30 novembre 1892

Title Bureau des Longitudes - Séance du 30 novembre 1892
Rédacteur Tisserand, Félix (1845-1896)
Contexte Volume 1891-1895
Date 1892-11-30
Membres présents Tisserand, Félix (1845-1896); Faye, Hervé (1814-1902);
Identifier O1891_1895_121
Format 15,3 x 20,5 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Bureau des Longitudes – Séance du 30 Novembre 1892.

Présidence de M. Faye.

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les publications dont les titres sont mentionnés au registre de la correspondance.

Une lettre du Ministre autorise le Bureau des Longitudes à présenter des candidats pour le remplacement de MM. Bonnet et Mouchez.

<MM. Poincaré et Appell adressent des lettres de candidature, pour la place de M. Bonnet>

M. Cornu donne quelques détails sur un Mémoire de M. Common, inséré dans le t. 50 des Mémoires de la Société Royale astronomique de Londres, qui se rapporte à la construction d'un miroir de télescope de 5 pieds de diamètre. Le travail de polissage est fait mécaniquement, d'après la méthode de Foucault. On fait décrire au polissoir une série d'épicycloïdes dans les quelles les rayons de deux cercles sont incommensurables, de façon à atteindre successivement tous les points de la surface. Le miroir n'est examiné avec les étoiles qu'à la fin du travail.

M. Tisserand, au nom de la Commission nommée précédemment, lit les rapports concernant les travaux de MM. Poincaré et Appell.

M. Bouquet de la Grye fait des rapports verbaux sur MM. Fleuriais, Manen et Banaré.

On procède ensuite au scrutin pour la première place.

M. Poincaré obtient 9 suffrages, M. Appell 1, pour la première ligne.

En seconde ligne, M. Appell obtient l'unanimité soit 10 voix.

Pour la seconde place et la première ligne, M. Fleuriais obtient 9 voix et M. [barré : Banaré] Manen 1.

En seconde ligne, M. Manen obtient 9 voix et M. Banaré.

En conséquence, on écrit au Ministre pour lui dire que le Bureau a présenté :

M. Poincaré en première ligne, et M. Appell en seconde ligne, pour remplacer M. Ossian Bonnet, et M. Fleuriais en première ligne et M. Manen en seconde ligne, pour remplacer M. Mouchez.

On informe également de cette présentation M. le Président de l'Académie des Sciences.

M. Fizeau donne quelques indications sur un Mémoire de M. Ellis, publié dans les Proceedings de la Société Royale, et relatif à l'enregistrement des phénomènes magnétiques.

Il s'agirait de savoir si les perturbations [barré : magnétiques] extraordinaires de l'aiguille aimantée sont les mêmes et ont lieu simultanément dans tous les observatoires.

On a déduit de la discussion des observations qu'il y a des inégalités, mais que cependant, dans chaque grande perturbation, il y a un point de départ subit qui est identique dans un grand nombre de stations, même très éloignées.

Ainsi, pour Melbourne, Toronto, Pawlowsk et Bombay, la simultanéité est réalisée à 1/10 de minute près.

Cette coïncidence indique une cause commune ; mais on ne dit pas s'il faut la chercher dans les courants terrestres, ou dans des variations du courant primordial.

M. Janssen dit que l'expédition du Cap Horn avait déjà permis de constater la simultanéité en question.

La séance est levée à cinq heures.

Le secrétaire,

F. Tisserand

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1891-1895
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 30 novembre 1892”, 1892-11-30, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le September 19, 2020, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4550
FR751142302_006_008868_A.jpg
FR751142302_006_008869_A.jpg
FR751142302_006_008870_A.jpg
FR751142302_006_008871_A.jpg