Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 25 janvier 1893

Title Bureau des Longitudes - Séance du 25 janvier 1893
Rédacteur Tisserand, Félix (1845-1896)
Contexte Volume 1891-1895
Date 1893-01-25
Membres présents Tisserand, Félix (1845-1896); Faye, Hervé (1814-1902);
Identifier O1891_1895_130
Format 16,8 x 24,3 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Bureau des Longitudes – Séance du 25 Janvier 1893.

Présidence de M. Faye.

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les publications dont les titres figurent au registre de la correspondance.

Une lettre du Ministre annonce l'arrivée prochaine, à Paris, de M. Common pour établir l'entente des astronomes français et anglais pour l'observation de l'éclipse du mois d'Avril prochain.

On écrit au Ministre de la Marine pour lui dire que si les nécessités du service éloignaient de Paris M. l'Amiral Fleuriais, la direction de l'observatoire de Montsouris serait confiée à l'un des membres du Bureau, appartenant au département de la Marine .

On écrit au Ministre de l'Instruction Publique pour lui demander d'ordonnancer une somme de 3000f destinée à M. Bigourdan.

M. Bouquet de la Grye donne lecture de la lettre qui a été écrite ces jours derniers au Ministre, au sujet des erreurs contenues dans l'Extrait de la Connaissance des temps pour 1893. Nos calculateurs les plus exercés ont revu tous les nombres ; on a trouvé en tout 25 erreurs, toutes d'ordre typographique, ne portant pas sur les positions du Soleil, donc peu importantes pour les marins du commerce.

M. Loewy fait observer qu'on ne se sert pas des formes de la Connaissance des temps ; on recompose entièrement ; [mot barré] <on> aurait peut-être pu le dire dans la lettre au Ministre.

M. Fleuriais dit que le service hydrographique a été saisi, par la Compagnie transatlantique, d'une demande de modification de l'Extrait ; cette demande arrivera bientôt au Bureau. Si l'on décide des modifications, pourra-t-on les introduire dans l'Extrait de 1895?

M. Bouquet de la Grye répond que ce serait seulement pour l'Extrait de 1896, car celui de 1895 est imprimé [barré : en ce moment].

On s'entretient de la visite annuelle au Président de la République ; M. Faye demandera une audience.

M. Faye signale une petite erreur dans l'Annuaire, p. 50 à propos du calendrier républicain, on a mis quatridi au lieu de quartidi. Page 51, au lieu de :

Je m'assure, … j'ai alors,…

il vaudrait mieux mettre

on s'assure, … on a alors.

Enfin, à la page 50, il y a une chose inexacte <au sujet de la> [barré : pour] fin [et ?] du commencement de l'année. La règle posée par la Convention a été modifiée ensuite sur la recommandation de Lalande : on a adopté l'intercalation actuelle.

M. Bouquet de la Grye demande à M. Loewy son calendrier perpétuel pour les Saints.

M. le Président demande à M. Fleuriais, pour le prochain Annuaire, une Notice sur les boussoles et les différents systèmes de compas, notamment ceux des torpilleurs. On parle du compas de Thomson, et de la petitesse des aiguilles qui rend sensiblement parallèles les actions magnétiques à petite distance.

M. Faye dit qu'on se sert encore aujourd'hui, pour les compas, des formules que Poisson a communiquées au Bureau des Longitudes.

M. Bouquet de la Grye, répondant à une demande faite récemment par M. d'Abbadie, dit qu'il y aurait des difficultés pour suivre, dans l'index des positions géographiques, l'ordre alphabétique des pays. Ainsi, faudra-t-il séparer l'Autriche-Hongrie en deux, de même pour la Turquie d'Europe et la Turquie d'Asie. En outre, cela entraîne le déplacement de beaucoup de nombres ; il y aurait à la suite des réclamations et des critiques.

M. d'Abbadie demande alors qu'on rétablisse l'ancienne liste alphabétique des positions géographiques.

M. Bouquet de la Grye dit que cela coûterait 500f. On reviendra sur la question.

M. Janssen parle de M. de la Baume-Pluvinel qui doit aller, à ses frais, au Sénégal, observer l'éclipse du mois d'Avril prochain. M. Janssen lui a prêté des instruments, et lui fera donner une mission du Ministère.

La séance est levée à cinq heures.

Le secrétaire,

F. Tisserand

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1891-1895
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 25 janvier 1893”, 1893-01-25, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le September 19, 2020, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4558
FR751142302_006_008900_A.jpg
FR751142302_006_008901_A.jpg
FR751142302_006_008902_A.jpg
FR751142302_006_008903_A.jpg