Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Sur un relais dépourvu de tout retard - Note de M. G. Lippmann

Title Sur un relais dépourvu de tout retard - Note de M. G. Lippmann
Rédacteur Lippmann, Gabriel (1845-1921)
Contexte Volume 1900-1902
Date 1900-03-07
Identifier O1900_1902_017
Relation O1900_1902_016
Format 17,5 x 23 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Séance du 7 mars 1900.

Sur un relais dépourvu de tout retard.

Note de M. G. Lippmann

Ce relais est constitué par un coherer [cohéreur] [ce terme est entouré et renvoie en marge à un point d'interrogation au crayon de papier], ou tube à limaille de Branly. Il est intercalé dans le circuit i d'une pile p contenant une inscription chimique. Le circuit du courant I dont on veut inscrire le commencement ou la fin est indépendant du circuit inscripteur i : l'action n'a lieu que par induction, comme dans la télégraphie sans fil.

Au moment de la fermeture (ou de l'ouverture) du courant I, il se produit un courant induit instantané en i ; ce courant induit rend le coherer [cohéreur] conducteur, et le courant de la pile p passant aussitôt produit l'inscription.

J'ai vérifié par l'expérience directe que le retard est inappréciable.

G. Lippmann

Type de document Procès-verbal
Commentaires Numéroté de 1 à 2.
Collection Volume 1900-1902
Citation “Sur un relais dépourvu de tout retard - Note de M. G. Lippmann”, 1900-03-07, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le December 6, 2019, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/5437
FR751142302_006_010957_A.jpg
FR751142302_006_010958_A.jpg
FR751142302_006_010959_A.jpg
FR751142302_006_010960_A.jpg