Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 16 mars 1921

Title Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 16 mars 1921
Creator Renaud, Marie-Joseph-Auguste (1854-1921)
Contexte Volume 1919-1923
Date 1921-03-16
Contributor Renaud, Marie-Joseph-Auguste (1854-1921); Hamy, Maurice (1861-1936);
Identifier O1919_1923_143
Format 18 x 30,5 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Type Manuscrit; Text; Procès-verbal;
Description

Bureau des Longitudes.

Procès-verbal de la Séance du 16 mars 1921.

Présidence de M. Hamy

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les ouvrages mentionnés aux livres des entrées.

I – M. le Président donne lecture : 1°/ d’une lettre du 10 mars de la maison Gauthier-Villars au sujet du renouvellement du marché pour les publications du Bureau qui expire cette année. M. le Secrétaire-Bibliothécaire est chargé de répondre à ce sujet pour demander à la maison Gauthier-Villars de nouvelles propositions.

2°/ d’une lettre du 12 mars de la maison Gauthier-Villars faisant connaître que désormais les exemplaires des Ephémérides Nautiques auront une couverture résistante avec dos en toile.

3°/ du 6ème avenant au marché pour les publications du Bureau qui revient de l’enregistrement.

4°/ d’une lettre du ministre de l’Instruction Publique relative à l’application du décret sur les travaux de calculs. Le Bureau est autorisé à rétribuer aux taux de 2f, 2f50 et 3f00 l’heure supplémentaire suivant la nature des travaux à effectuer. Un crédit de 7.000 lui est ouvert à cet effet.

5°/ <d’> une lettre du S. Secrétaire de l’aéronautique faisant connaître que deux membres du Bureau des Longitudes feront partie du Comité consultatif de l’Office national météorologique.

II. – M. Deslandres signale la situation difficile dans laquelle se trouve l’observatoire d’astronomie physique créé en Bessarabie par M. Donitz. Il y aurait intérêt pour la science à ce que cet établissement qui se trouve maintenant sur le territoire roumain pût reprendre ses travaux. Dans ce but M. Deslandres va préparer une lettre pour montrer la grande utilité de l’œuvre poursuivie par l’observatoire, et pour demander qu’il lui soit accordé les moyens de la continuer. Il espère que les membres du Bureau voudront bien apposer leur signature en bas de cette lettre.

M. de la Baume-Pluvinel appuie cette proposition.

M. Bigourdan pense qu’il serait utile de s’entendre au préalable avec la légation de Roumanie.

A cette occasion M. Baillaud rappelle qu’il a reçu 3 demandes d’emploi ou de secours en faveur d’astronomes russes.

M. le Président fait observer qu’il ne s’agit pas de demander l’adhésion du Bureau à la proposition de M. Deslandres, mais bien celles de ses membres individuellement. Sous cette réserve on ne peut qu’approuver l’initiative prise par notre collègue.

III. – M. Andoyer fait remarquer que dans les deux derniers volumes des Ephémérides nautiques, l’Avance sur le Soleil moyen ne représente plus [barré : ne représente plus] la différence entre l’ascension droite du Soleil moyen et l’ascension droite de l’astre. Il signale notamment les valeurs données pour la planète Vénus.

M. Renaud rappelle que l’Avance sur le Soleil moyen a été introduite dans l’Extrait de la Connaissance des Temps par le Commandant Guyou pour faciliter les calculs nautiques tels qu’ils sont en usage dans la marine française ; l’enquête qui avait été faite en 1913 avait été favorable au maintien de cette donnée. Avant de prendre une décision, il conviendrait de consulter les intéressés.

M. Andoyer propose d’adresser à M. le Commandant Marguet, professeur de calculs nautiques à l’Ecole Navale une lettre pour lui demander son avis sur ce point. En tout cas, il est nécessaire de supprimer dans l’entête de la colonne la mention de la différence des ascensions droites. M. Renaud répond qu’il écrira à M. Marguet et aussitôt que la réponse sera [reçue ?], la question sera soumise de nouveau au Bureau.

IV. – M. Bigourdan rappelle qu’il a fait paraitre dans l’Annuaire de 1915 une notice où il avait donné la description d’une [barré : mire] mire facilitant l’essai des lunettes d’approche. L’année suivante une publication allemande avait reproduit la description de cette mire, mais de telle sorte qu’on pourrait croire que la mire était d’origine allemande ; de plus la mauvaise qualité de la reproduction était de matière à tromper ceux qui en auraient fait usage. Enfin il est plaisant de constater que les Allemand avaient interdit la reproduction de la “Prüftafel”.

M. Bigourdan a signalé ces faits dans un article intitulé “un [mot barré] [Demargage ?] allemand et publié dans le Journal Suisse d’horlogerie de 1920. Il en distribue des exemplaires à ses collègues.

V. – M. Lallemand signale les notes qui ont paru dans les journaux au sujet de l’avance de l’heure en 1921. Il en résulte que pendant plusieurs mois, la France et l’Algérie n’auront plus la même heure. On s’est occupé ni de la Tunisie, ni du Maroc qui encadrent l’Algérie. Enfin le groupe agricole de la Chambre des Députés va déposer une proposition de loi pour demander l’abrogation de la loi relative à l’avance de l’heure.

M. Renaud ajoute qu’en 1921 on a cherché à adopter en France une date fixe pour l’avance de l’heure. Au lieu de prendre le milieu du mois de mars, on a pris le 14 mars à 23 heures, le mois est alors divisé en deux parties de 14 et de 17 jours. Pour l’Algérie le changement d’heure aura lieu le 1er Mai à 23 heures ; il eût été plus logique de prendre le 30 Avril à 23 heures qui forme la limite des deux mois d’avril et de mai ; on est rendu ainsi plus facile la connaissance des époques où l’heure était différente en France et en Algérie. Enfin rien n’a été fait pour unifier en France et en [barré : Anglet] Grande Bretagne les dates de l’avance de l’heure.

C’est seulement le 2 Avril : 23 heures que l’heure sera avancée en Angleterre.

La séance est levée à 16h20

Le secrétaire p.i.

J. Renaud

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Hamy, Maurice (1861-1936)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1919-1923
Citation “Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 16 mars 1921”, 1921-03-16, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le April 11, 2021, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/6671
FR751142302_006_016252_A.jpg
FR751142302_006_016253_A.jpg
FR751142302_006_016254_A.jpg
FR751142302_006_016255_A.jpg