Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 30 janvier 1924

Title Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 30 janvier 1924
Creator Fichot, Eugène (1867-1939)
Contexte Volume 1924-1926
Date 1924-01-30
Contributor Fichot, Eugène (1867-1939); Lallemand, Charles (1857-1938);
Identifier O1924_1926_007
Format 19,7 x 30,5 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Type Manuscrit; Text; Procès-verbal;
Description

Bureau des Longitudes.

Procès-verbal de la Séance du 30 Janvier 1924.

Présidence de M. Lallemand

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les ouvrages mentionnés aux livres des entrées.

Au sujet de l’opération de détermination de longitudes dont il est fait mention au procès-verbal, M. le Général Ferrié fournit au Bureau les explications complémentaires suivantes :

L’échec de la tentative américaine paraît dû au manque d’habileté technique des opérateurs d’Honolulu. Il serait fort intéressant de mettre à profit notre supériorité technique actuelle pour supplanter le poste d’Honolulu au moyen de notre poste de Saïgon, qui a été inauguré le 17 Janvier 1924. Ce poste s’entend de San-Francisco, ce qui porte à croire que son champ d’action s’étend à tout le Pacifique. L’émission se faisant au moyen d’alternateurs, il n’y a pas d’onde de compensation et l’audition des signaux en est grandement facilitée. Le général Ferrié se propose d’écrire en Indo-Chine pour demander que, sans plus attendre, on émette à Saïgon des signaux scientifiques. Il suffirait de doter le poste d’une ou de deux pendulettes.

M. Bigourdan déclare que l’Observatoire pourrait sans inconvénients céder les pendulettes nécessaires et M. [barré : Bigourdan] Baillaud en autorise très volontiers la cession. Deux autres pendulettes de remplacement seront commandées par l’Observatoire.

L’heure d’émission des nouveaux signaux sera choisie en tenant compte des 7 heures d’avance de la Cochinchine, de manière qu’ils puissent être commodément écoutés à Paris.

Il reste d’ailleurs bien entendu que ces dispositions provisoires ne portent aucune atteinte au projet d’établissement d’un centre horaire à Saïgon, dont est actuellement saisie la Commission de l’Heure, des Latitudes et de la Gravité.

Quant à l’appui du Gouvernement Général de l’Indo-Chine, qui s’intéresse particulièrement aux questions scientifiques, on peut le regarder comme acquis d’avance à toutes les mesures susceptibles d’accroître notre influence en Extrême-Orient.

M. le Président donne lecture d’une lettre de M. Abetti, ancien directeur de l’Observatoire de Florence, demandant qu’on veuille bien lui adresser l’Annuaire par la poste. Le Bureau accepte de faire droit à cette demande.

La séance est levée à 16h.15

E. Fichot

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Lallemand, Charles (1857-1938)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1924-1926
Citation “Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 30 janvier 1924”, 1924-01-30, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le October 4, 2022, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/6838
FR751142302_006_016977_A.jpg
FR751142302_006_016978_A.jpg
FR751142302_006_016979_A.jpg
FR751142302_006_016980_A.jpg