Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 25 juin 1930

Title Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 25 juin 1930
Creator inconnu
Contexte Volume 1930-1932
Date 1930-06-25
Contributor Jobin, Amédée (1861-1945); Picard, Émile (1856-1941); Deslandres, Henri (1853-1948); Lallemand, Charles (1857-1938); Ferrié, Gustave Auguste (1868-1932); La Baume Pluvinel, Aymar de (1860-1938); Delcambre, Émile (1871-1951); Maurain, Charles (1871-1967);
Identifier O1930_1932_026
Format 20,8 x 27 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Type Dactylographié avec corrections manuscrites; Text; Procès-verbal;
Description

BUREAU DES LONGITUDES

PROCÈS-VERBAL de la Séance du 25 Juin 1930

Présidence de M. JOBIN, Président

Le Procès-Verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit les ouvrages mentionnés aux livres des entrées.

Présents : M. JOBIN, Président

MM. Emile PICARD, DESLANDRES, LALLEMAND,

Général FERRIÉ, de La BAUME PLUVINEL, Général DELCAMBRE, MAURAIN.

M. le Président souhaite la bienvenue à M. le Dr CHARCOT, qui veut bien venir apporter au Bureau l’aide de son expérience des régions polaires en vue de l’organisation de l’Année Polaire 1932-1933.

M. le Président rend compte de la visite qu’il a faite à M. le Président de la République pour lui offrir un exemplaire du Bureau des Longitudes et de la Connaissance des Temps pour 1930. [au crayon bleu : Annuaire]

-

L’ordre du jour appelle l’examen par le Bureau des Longitudes du projet d’une année polaire 1932-1933.

M. le Président rappelle ce qui a été dit à ce sujet à la précédente séance.

M. le général Delcambre indique l’intérêt qu’il y aurait à faire des observations non seulement dans les régions arctiques, mais aussi dans les régions antarctiques et dans les régions équatoriales, en vue d’étudier la circulation générale de l’atmosphère.

M. Maurain expose l’origine du projet, qui est étudié par une Commission internationale constituée à la réunion du Comité Météorologique International tenue à Copenhague en Septembre 1929, et dont il fait partie . Cette Commission a étudié surtout jusqu’ici le projet de mesures magnétiques. Elle a suggéré que la France organise une Station au Scoresby-Sund, où s’est déjà rendu à plusieurs reprises le “Pourquoi-pas” sous la direction de M. le Dr Charcot. Il y aurait à préciser le projet d’observations météorologiques dans les autres régions du Globe.

M. Emile Picard fait préciser l’origine de la Commission Française. La constitution de cette Commission a été décidée à l’Assemblée générale du Comité français de Géodésie et de Géophysique du 7 Avril 1930.

M. le Dr Charcot rapelle [rappelle] l’historique de l’Année Polaire 1882-1883 et montre l’intérêt qu’il y aurait à ce que la France décidât rapidement sa participation au projet actuel. Il donne des renseignements sur les conditions réalisées au Scoresby-Sund. Il expose les démarches qu’il a faites au Ministère de la Marine en vue de la participation de la Marine à l’année polaire 1932-1933.

Toutes les personnes présentes prennent part à un échange de vues sur ces questions.

Il est décidé que le détail du projet de la participation française sera examiné à nouveau par le Bureau après le Congrès de Géodésie et de Géophysique de Stockholm, au cours duquel sera étudié l’ensemble du projet de l’Année polaire.

Dès maintenant, le Bureau est favorable au projet d’établissement d’une station au Scoresby-Sund, et M. le Dr Charcot est autorisé à faire état de l’appui du Bureau dans ses négociations. Le Bureau est favorable aussi à l’adjonction à ce projet de l’exécution d’observations dans l’autre hémisphère, en vue particulièrement de l’étude des mouvements généraux de l’atmosphère.

M. Deslandres pense qu’il y aurait intérêt à ajouter aux observations au Groënland des mesures de longitude et de latitude.

-

M. le Général Ferrié parle de l’éclipse totale de Soleil qui aura lieu l’an prochain au Canada ; il demande si le Bureau est d’avis d’ouvrir une enquête près des Directeurs d’observatoire en leur demandant leur avis et éventuellement leurs projets.

M. Deslandres et M. Emile Picard se demandent si l’exécution de mesures par une mission française est bien opportune à cette occasion, le Canada et les Etats-Unis devant probablement, étant donnée la région où l’éclipse sera visible, organiser de nombreuses observations. La question est réservée ; il est décidé qu’il ne sera pas envoyé actuellement de communication aux directeurs d’observatoires, et que le sujet sera examiné seulement dans des conversations.

La séance est levée à 17h.20.

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Jobin, Amédée (1861-1945)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1930-1932
Citation “Bureau des Longitudes - Procès-verbal de la séance du 25 juin 1930”, 1930-06-25, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le September 30, 2022, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/7190
FR751142302_006_018369_A.jpg
FR751142302_006_018370_A.jpg
FR751142302_006_018371_A.jpg
FR751142302_006_018372_A.jpg