Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

22 floréal 62e assemblée

Title 22 floréal 62e assemblée
Rédacteur inconnu
Contexte Cahier 1795-1797
Date 1796-05-11
Membres présents Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827); Messier, Charles (1730-1817); Lagrange, Joseph-Louis (1736-1813); Caroché, Noël-Simon (1740-1813); Buache de La Neuville, Jean-Nicolas (1741-1825); Delambre, Jean-Baptiste (1749-1822); Bouvard, Alexis (1767-1843);
Identifier O1795_1797_071
Format 19 x 22,6 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

62e assemblée

22 floréal an IV

[11 mai 1796]

 

Lalande a remis le 18 au C. Burdet envoyé par le C. Cauchy[1], chef de la division des arts et manufactures, la boussole de Cretin (58e assemblée).

Il a écrit le 21 au C. Bougainville à Anneville près Coutances.

Lettre de Thulis qui demande le secteur de La Caille[2], de 6 pieds. Il faudra le faire réparer. S'informer du prix.

Le C. Messier a opté l'appartement de l'est près les cabinets. Le Bureau le lui accorde.

L'architecte Peyre a vu l'emplacement de la lunette méridienne. Il viendra s'expliquer dans la 1ère séance.

Lemery demande que le Bureau engage Prony à le mettre sur l'état du Cadastre. On écrira à Prony.

 

[Signatures] Laplace président, Messier, Lagrange, Caroché, Buache, Delambre, Bouvard.



[1] Louis-François Cauchy (1760-1848), fils d'un serrurier rouennais, secrétaire de l'intendance de Rouen, se fixa à Paris et chef de la division des sciences et arts au ministère de l'Intérieur, puis secrétaire aux archives du Sénat, puis de la Chambre des Pairs. C'est ainsi qu'il fut au service de Laplace, chancelier du Sénat, et que ce dernier fit la connaissance plus particulière de son fils, le mathématicien Augustin-Louis Cauchy (1789-1857).

[2] L'abbé Louis-Nicolas de La Caille (1713-1762) fut protégé par le duc de Bourbon et présenté à Jacques Cassini, qui lui donna un logement à l'Observatoire. Maraldi se l'associa pour le tracé géographique des côtes de France, et il fut adjoint à la commission chargée de la vérification de la méridienne (1739-1740). Membre de l'Académie en 1741, il érigea en 1746 un observatoire dans le dôme du Collège des Quatre-Nations, y observant jour et nuit pour rectifier les catalogues d'étoiles et les tables astronomiques. En 1750, il obtint du gouvernement de diriger une expédition au cap de Bonne-Espérance (1750-1753) durant laquelle il détermina la parallaxe de la lune, de Mars et de Jupiter, ainsi qu'un degré de méridien. En 127 nuits, ils détermina les positions de 10 000 étoiles et forma 14 nouvelles constellations. Il leva les cartes des îles de France et Bourbon, et y fit des observations de l'aiguille aimantée et du pendule. Il avait publié des Leçons de mathématiques et d'astronomie à l'usage de ses élèves du Collège Mazarin ; les Astronomiae Fundamenta (1757), des tables du soleil, dces tables des logarithmes, un traité d'optique, un traité de navigation…

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827)
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Commentaires Partie haute du recto du 17e feuillet
Collection Cahier 1795-1797
Citation “22 floréal 62e assemblée”, 1796-05-11, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le September 18, 2019, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/71
FR751142302_006_000045_A.jpg