Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Procès-verbal de la séance du 20. pluviôse an XII (10 février 1804. V. Style)

Titre Procès-verbal de la séance du 20. pluviôse an XII (10 février 1804. V. Style)
Contexte Registre 1804-1813 (copies)
Date 1804-02-10
Rédacteur La Lande, Jérôme de (1732-1807)
Identifiant C1804_1813_009
Relation O1804_1810_006
Format 24,5 x 38,5 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

Procès-verbal de la 597e assemblée du Bureau des longitudes.

20 pluviôse an 12

[10 février 1804]

 

Lalande annonce qu'il a écrit au préfet de l'Ain pour avoir un sursis au départ de Jérôme Bidal, compagnon chez Lenoir. On apprend que le ministre lui a donné trois mois d'après la lettre du Bureau.

M. de Zach envoie des éléments de la planète d'Olbers calculés par M. Gauss et une éphéméride pour les planètes de Piazzi et d'Olbers.

Vidal envoie un cahier d'observations du 29 août au 31 décembre 1803, et il offre de les envoyer pour dix années.

Lettre de M. Burg qui demande qu'on ne fasse point à ses tables de la lune la correction de 4'' proposée par Burckhardt, et qu'il avait donnée avant qu'on eût reçu les dernières époques de M. Burg.

Flaugergues envoie l'observation de l'éclipse de lune du 26 janvier ; fin 10 h. 34' 53''.

M. Vaudoyer architecte vient à la séance ; il apporte le reçu du serrurier [barré : Guillaume] Billaux qui avait pris les anciennes calottes de cuivre en déduction. Il a été visiter la terrasse supérieure, et il a indiqué les mesures qu'elle exige.

Marion ayant éprouvé un retard dans la remise de ses calculs du mois messidor, vient demander que cela n'empêche pas le payement de son mois. Le Bureau décide de s'en tenir strictement à l'arrêté.

On lit une lettre de M. Lampadius, chimiste allemand, qui explique comment les pierres de l'atmosphère peuvent se former par la condensation de gaz.

Vidal propose un mémoire dans lequel il croit avoir prouvé un petit changement dans la méridienne. On examinera ses preuves quand il aura envoyé ses observations.

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827)
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie (1982-….)
Collection Registre 1804-1813 (copies)
Citer ce document “Procès-verbal de la séance du 20. pluviôse an XII (10 février 1804. V. Style)”, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes , consulté le 26 juillet 2017, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/7310
FR751142302_006_018791_A.jpg
FR751142302_006_018792_A.jpg