Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Procès-verbal de la séance du 27 juin 1810

Titre Procès-verbal de la séance du 27 juin 1810
Contexte Registre 1804-1813 (copies)
Date 1810-06-27
Rédacteur Delambre, Jean-Baptiste (1749-1822)
Identifiant C1804_1813_346
Relation O1804_1810_348
Format 24,5 x 38,5 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

27 juin 1810

 

La lunette de l'empereur est revenue de Boulogne et elle a été déposée à l'Observatoire. M. Carochez avertit que les vapeurs de la mer se sont introduites entre les deux verres de l'objectif et l'ont rendu moins transparent. Il pense qu'on devrait le dessertir pour l'essuyer. On invitera M. Lerebours à se transporter pour cet effet à l'Observatoire.

M. Arago annonce qu'il va vider l'alcool qui remplit la lentille et qui continue à éprouver une grande évaporation. Il propose d'y substituer de l'huile de térébenthine. On désire qu'avant de vider la lentille, on tente au moins quelques expériences. On propose encore de la remplir d'eau.

On lit une lettre du conservateur du Mobilier impérial relative à la lunette de S. M. l'Empereur. M. Bouvard a donné un reçu de cet instrument.

Un membre annonce que les Russes ont découvert une île qu'ils ont appelée Nouvelle-Sibérie. Cette île qui renferme plusieurs volcans ne paraît pas d'ailleurs devoir être fort intéressante. Il y aura un journal particulier du second bâtiment, la Neva, qui a suivi la côte nord-ouest de l'Amérique.

On annonce aussi un voyage de l'amiral Tchichakoff qui n'était pas encore connu et qui sera joint à la traduction de celui de Krusenstern.

On lit une note de M. Burckhardt dans laquelle il propose de dorer à chaud les pivots des pendules et de les tremper après la dorure. Si ce procédé peut réussir, il pourrait être utile aux montres marines. Cette note sera insérée dans la Connaissance des tems.

Type de document Procès-verbal
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Registre 1804-1813 (copies)
Citer ce document “Procès-verbal de la séance du 27 juin 1810”, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes , consulté le 24 octobre 2017, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/7642
FR751142302_006_019053_A.jpg