Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du 30 août 1815

Titre Séance du 30 août 1815
Contexte Registre 1814-1827 (copies)
Date 1815-08-30
Rédacteur Delambre, Jean-Baptiste (1749-1822)
Identifiant C1814_1827_087
Relation O1811_1820_250
Format 25,5 cm x 38,7 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

Séance du 30 août [1815]

 

M. Ramond a remarqué qu'au mois de janvier, la hauteur moyenne du baromètre surpasse de quelques millimètres la hauteur moyenne d'avril. Des observations faites à Paris, à Strasbourg et en différents lieux, publiées par M. Arago à la suite du mémoire de M. Ramond, paraîtraient venir à l'appui de cette remarque. Elle aurait besoin cependant d'être vérifiée par une longue suite d'observations faites à la même heure du jour. Celles de M. Ramond renferment un espace de sept années. [Barré : Cette remarque avait été déjà faite par M. Cotte.] M. Cotte n'observe plus, il a 75 ans et il est paralytique.

On donne la description de l'anémomètre de M. Reignier.

On parle du niveau de la mer Caspienne qui passe pour être en-dessous du niveau de la mer Noire. Il y a en Egypte bien des points qui sont au-dessous de la Méditerranée. Il s'élève une discussion sur le nivellement de Suez. Les instruments qui avaient été construits pour cette opération ont été perdus dans la révolte du Caire. Pour y suppléer, on a employé un niveau ordinaire et un niveau à lunettes. Les observations paraissent bien d'accord, mais à leur retour d'Egypte, les ingénieurs ont avoué eux-mêmes qu'ils étaient peu satisfaits de leurs mesures.

On propose de mettre dans l'Annuaire un exposé des moyens les plus simples pour tracer les cadrans les plus utiles.

On mettra dorénavant le temps moyen au midi vrai en tête du Journal de Paris.

Type de document Procès-verbal
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Registre 1814-1827 (copies)
Citer ce document “Séance du 30 août 1815”, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 12 décembre 2017, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/7909
FR751142302_006_019206_A.jpg