Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du 11 mars 1818

Titre Séance du 11 mars 1818
Contexte Registre 1814-1827 (copies)
Date 1818-03-11
Rédacteur Delambre, Jean-Baptiste (1749-1822)
Identifiant C1814_1827_217
Relation O1811_1820_384
Format 25,5 cm x 38,7 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

Séance du 11 mars 1818

 

M. Fouque, capitaine de frégate, envoie l'occultation de A du Taureau qu'il a observée à Toulon : immersion 6 h. 36' 17,59'', émersion 7 h. 59' 4,73'' temps moyen. M. Fouque croit pouvoir répondre de son émersion à 2'' près. M. Allègre[1] l'a vue 5,5'' plus tard. La plus petite étoile a été occultée à 7 h. 1' 40,45''. La latitude de l'observatoire est 11'' plus forte que celle du clocher, marquée dans la Connaissance des tems.

M. Bouvard a payé pour solde de compte M. Biot une somme de 1414,25.

M. Arago propose de couvrir d'un châssis en vitres l'instrument destiné aux observations de l'aiguille aimantée. Adopté.



[1] Il s'agit peut-être de David-Louis Allègre, capitaine de navire, qui en 1837 arma dans le bassin d'Arcachon le tout premier chalut à vapeur.

Type de document Procès-verbal
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Registre 1814-1827 (copies)
Citer ce document “Séance du 11 mars 1818”, 1818-03-11, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 17 novembre 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/8036
FR751142302_006_019255_A.jpg