Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Séance du mercredi 28 avril 1852

Titre Séance du mercredi 28 avril 1852
Contexte Registre 1845-1859 (copies)
Date 1852-04-28
Rédacteur inconnu
Identifiant C1845_1859_384
Relation O1844_1853_470
Format 25,7 x 38,6 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

Séance du mercredi 28 avril 1852

 

On lit le procès-verbal de la séance précédente : il est adopté.

Le Bureau reçoit les numéros 801 et 802 des Nouvelles astronomiques, et le recueil des observations météorologiques et magnétiques faites à l'observatoire de [barré : Munich] Hohenpoissenburg pendant l'intervalle de 1792-1850.

Il est donné lecture d'une lettre de M. le ministre de l'Instruction publique qui est accompagnée d'un tableau présentant un résumé des observations météorologiques faites à l'observatoire de Milan par M. l'abbé Giovanni Capelli, astronome adjoint.

M. Mathieu annonce que M. Bachelier, conformément à la décision du Bureau, a les exemplaires de l'Annuaire destinés aux membres du Sénat et du Corps législatif.

Il est question des expériences du P. Secchi sur les différences de température entre les diverses parties du soleil. M. Arago présente à ce sujet quelques observations et rappelle qu'en 1850, il a entretenu le Bureau des expériences qu'il comptait faire faire sur cet objet, et qu'il a même mis sous ses yeux l'appareil construit à sa prière par M. Lerebours.

On parle des avantages qu'il y aurait à établir une pendule astronomique dans une niche creusée dans le mur. M. Arago engage M. Breguet à rechercher dans la première salle des cabinets la place qui conviendrait le mieux dans ce but. On s'entretient ensuite des inconvénients que présentent différents genres de compensation et en particulier la compensation à mercure.

M. Arago exprime le désir qu'on mette en évidence, par des observations combinées faites de jour et de nuit, les irrégularités qui pourraient affecter la marche diurne de la pendule méridienne. On signale à cette occasion certaines difficultés qui se rencontrent lorsqu'on veut former un catalogue d'étoiles.

Type de document Procès-verbal
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Registre 1845-1859 (copies)
Citer ce document “Séance du mercredi 28 avril 1852”, 1852-04-28, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 21 septembre 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/9762
FR751142302_006_020113_A.jpg
FR751142302_006_020114_A.jpg