Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Le projet

Ce projet s'appuie sur une pré-opération de recherche menée en 2012-2013 au sein de la Maison des Sciences de l’Homme Lorraine, « LongiNumEt-Les procès-verbaux du Bureau des Longitudes (1795-1930) : histoire et savoirs ».

Les recherches se poursuivent en 2015 dans le cadre d’une opération MSH-Lorraine dont on trouve la description sur cette page.

Comité de pilotage :

  • Pierre Baüer, membre du Bureau des longitudes.
  • Laurence Bobis, conservatrice générale et directrice de la Bibliothèque de l'Observatoire de Paris.
  • Nicole Capitaine, astronome émérite à l'Observatoire de Paris et membre du Bureau des longitudes.
  • Jean-Marie Feurtet, conservateur et responsable Calames à l'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur.
  • Amélia Laurenceau, conservatrice et directrice adjointe de la Bibliothèque de l'Observatoire de Paris.
  • Laurent Rollet, enseignant-chercheur au LHSP-Archives Henri Poincaré (Université de Lorraine).
  • Martina Schiavon,  enseignant-chercheur au LHSP-Archives Henri Poincaré (Université de Lorraine).

Équipe projet

  • Chef de projet : Nicole Capitaine.
  • Responsable de la numérisation : Amélia Laurenceau.
  • Inventaire et fichier de recolement : Clémence Demilly, Bibliothèque de l'Observatoire de Paris
  • Développement, programmation : Pierre Couchet, LHSP-Archives Henri Poincaré
  • Indexation, enrichissement du corpus et mise en ligne : Julien Muller, LHSP-Archives Henri Poincaré
  • Hébergement, maintenance, infrastructure informatique, statistiques : Gérald Foliot, Huma-Num
  • Infographie : Sandrine Girod, http://www.sandrinegirod.com/
  • Responsables scientifiques du site web : Laurent Rollet et Martina Schiavon.

Organismes impliqués dans le projet

Informations techniques sur la numérisation

La numérisation a été effectuée par le Centre des Archives du Nord (CADN). Elle s'est appuyée sur l'utilisation du scanner patrimonial Zeutschel modèle OS 14000 A1, équipé de plateaux compensateurs. Il s'agit d'une numérisation couleur (24 bits par pixel) RVB en 400 DPI.

Les fichiers de conservation sont des tiff V6 compression LZW et les fichiers diffusés en ligne des jpeg en 400 DPI compression 7/12.

La numérisation a été faite en simple page et dans une logique "objet" (numérisation intégrale, pages blanches et éléments de reliure compris).

Dans un souci de lisibilité, pour les volumes reliés de procès-verbaux montés sur onglet, il a été choisi d'utiliser un cache pour masquer l'environnement (notamment les écritures des feuillets suivants et précédents).