Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Guide d'utilisation de la liste des membres du Bureau des longitudes

Home > Présentation des bases de données > Guide d'utilisation de la liste des membres du Bureau des longitudes

La liste des membres du Bureau des longitudes que nous présentons ici fournit non seulement des informations concernant le parcours de ces personnalités au sein du Bureau, mais également des informations plus larges concernant leurs origines, leur carrière, leurs différentes affiliations (voir un aperçu des sources utilisées à la rubrique "Inventaire des sources"). Pour les personnalités concernées, on trouvera notamment le détail de leur parcours au sein de l’Académie des sciences. Nous détaillons ici les informations fournies par cette base de données, la façon dont chacun des champs a été construit, et les sources qui ont permis de l’alimenter.

Titre

Pour chacun des individus, le titre est son nom formulé selon le référentiel IdRef. Lorsqu’un nom n’est pas reconnu par ce référentiel, il est formulé selon la règle suivante : Nom, Prénom(s) (date de naissance-date de mort).

Nom

Nom de la personne (référentiel IdRef).

Prénom

Prénom de la personne (référentiel IdRef).

Année de naissance

L’information fournie par ce champ peut provenir de différentes sources. En règle générale, lorsqu’ils sont disponibles en ligne, nous nous sommes fiés aux extraits d’acte de naissance, qui sont notamment mis à disposition par la base Léonore pour les personnes titulaires de la Légion d’honneur. Lorsque cette source d’information n’était pas disponible, nous avons eu recours aux notices d’autorités de noms fournies par IdRef ou VIAF. A des fins de vérification, nous avons également mobilisé d’autres sources comme data.bnf.fr, Wikipédia, etc.

Année de décès

Comme pour l’année de naissance, l’information fournie par ce champ peut provenir de différentes sources. En règle générale, lorsqu’ils sont disponibles en ligne, nous nous sommes fiés aux données fournies par les dossiers de Légion d’honneur (Base Léonore). Lorsque cette source d’information n’était pas disponible, nous avons eu recours aux notices d’autorités de noms fournies par IdRef ou VIAF. A des fins de vérification, nous avons également mobilisé d’autres sources comme data.bnf.fr, Wikipédia, etc.

Lieu de naissance

Ville de naissance

Département de naissance

Pays de naissance

Zone géographique de naissance

L’information concernant le lieu de naissance est fournie par la base Léonore pour les individus ayant un dossier de Légion d’honneur. Dans les autres cas, l’information peut provenir de diverses sources en ligne, qui ont été recoupées afin de nous assurer de la fiabilité de l’information.

 

Profession(s) du père

Cette information provient de sources en ligne diverses : extrait d’acte de naissance (base Léonore), Geneanet, Wikipédia, etc. Cela donne donc une indication relativement floue de l’origine sociale des individus, puisque les professions des pères qui sont recensées ne correspondent pas toutes à une même époque (par ex. le moment de la naissance, comme c’est le cas pour les extraits d’acte de naissance).

Catégorie(s) socio-professionnelle(s) du père

Cette catégorie est forgée à partir de l’information disponible dans le champ Profession(s) du père. Elle présente bien entendu certaines limites inhérentes à ce type de simplification de l’information. Par exemple, pour un même intitulé de profession à une époque donnée, des disparités parfois importantes peuvent exister en termes de statuts sociaux. De plus, sur une longue période, certains intitulés de profession peuvent renvoyer à des réalités bien différentes.

Lieu de formation

Ce champ recense l’ensemble des institutions, que nous avons pu recenser à partir de sources en ligne, dans lesquelles l’individu a suivi une formation. Dans certains cas mentionnés entre crochets, nous signalons les informations dont nous disposons concernant la formation lorsque celle-ci ne relève pas d’une affiliation institutionnelle précise.
Dans les cas de l’ENS (Ecole Normale Supérieure de Paris) et de l’X (Polytechnique Paris), nous avons tiré nos informations respectivement de :

Lieu de formation (simplifié)

Ce champ est forgé à partir des valeurs fournies par le champ Lieu de formation. Dans un souci de simplification, un seul type d’institution a été retenu, l’X et l’ENS prévalant dans les cas où on peut relever d’autres affiliations.

Agrégation (discipline)

Ce champ fournit, le cas échéant, la discipline dans laquelle l’individu a obtenu une agrégation. Cette information est extraite des listes nominatives des concours d’agrégation fournie par le LARHRA (UMR 5190) à l’adresse suivante : http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=agregsecondaire_laureats

Doctorat

Cette information peut provenir de différentes sources en ligne. L’intitulé est reproduit tel qu’il est mentionné dans la source. C’est pourquoi on peut trouver dans la base plusieurs intitulés différents pour un doctorat ou un lieu identiques.

Parcours de carrière

Cette information correspond à l’ensemble des professions exercées par un individu, dont nous avons pu retrouver la trace dans plusieurs sources en ligne : dossier de Légion d’honneur (base Léonore), Geneanet, Wikipédia, site du Comité des travaux historiques et scientifiques (base prosopographique : La France savante sur le site cths.fr), data.bnf.fr, le Dictionnaire des Astronomes Français de Philippe Véron (1850-1950) (http://www.obs-hp.fr/dictionnaire/), les biographies d’anciens élèves de l’Ecole navale (http://ecole.nav.traditions.free.fr/), etc. 
Dans la mesure rendue possible par nos sources d’informations, nous avons essayé de conserver l’ordre chronologique dans la succession des différentes professions exercées par un individu.

Parcours de carrière simplifié

Ce champ est forgé à partir des informations fournies par le champ Parcours de carrière. Comme pour le champ Catégorie(s) socio-professionnelle(s) du père, les différentes professions exercées par les individus ont été rattachées à des catégories plus larges.

Enseignement

Ce champ indique si l’individu a exercé ou non une fonction d’enseignement au cours de sa carrière.

Sociétés savantes

Ce champ liste l’ensemble des sociétés savantes auxquelles l’individu a appartenu, selon les informations que nous avons pu rassembler sur les différents sites que nous avons consultés. Les valeurs listées ne sont certainement pas exhaustives et peuvent être enrichies.

Année d’entrée au Bureau des longitudes

Cette information provient de l’inventaire des archives du Bureau des longitudes réalisé par Michelle Chapron-Touzé.

Parcours au sein du Bureau des longitudes

Détaille les différents statuts d’une personnalité au sein du Bureau des longitudes. L’année de changement de statut est signalée entre parenthèses (inventaire par Chapron-Touzé).

Statut au sein du Bureau des longitudes

Détaille les différents statuts d’une personnalité au sein du Bureau des longitudes, sans précision de date (inventaire par Chapron-Touzé).

Présidence du Bureau des longitudes

Indique si la personne a occupé la fonction de président du Bureau des longitudes (inventaire par Chapron-Touzé).

Année de présidence du Bureau des longitudes

Donne les périodes de présidence pour les membres ayant occupés cette fonction au sein du Bureau. Attention, les années ou périodes déclarées ne signifient pas que le membre a été président à l’ensemble des séances de cette période, mais qu’il a été président au cours de cette période.

Année d’entrée à l’Académie des sciences

Parcours au sein de l’Académie des sciences

Section au sein de l’Académie des sciences

Statuts au sein de l’Académie des sciences

Toutes ces informations proviennent de la liste des membres de l’Académie des sciences depuis sa création en 1666, consultable sur le site web de l’Académie des sciences, à l’adresse suivante : https://www.academie-sciences.fr/fr/Table/Membres/Liste-des-membres-depuis-la-creation-de-l-Academie-des-sciences/

Cette information, renseignée par les valeurs oui ou non, provient de la base de données Léonore.
Cet attribut peut dans certains cas prendre la valeur : oui ? C’est le cas lorsqu’un individu n’a pas été retrouvé dans la base Léonore, mais que d’autres sources nous apprennent qu’il est titulaire de la Légion d’honneur. Ce cas de figure peut se présenter notamment pour les raisons évoquées sur la page de présentation de la base Léonore : http://www2.culture.gouv.fr/documentation/leonore/accueil.htm. Le point d’interrogation vient ici signaler que l’information provient d’une source qui ne présente pas les mêmes garanties de fiabilité que la base Léonore.