Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Bureau des Longitudes - Séance du 4 juin 1890

Title Bureau des Longitudes - Séance du 4 juin 1890
Creator Tisserand, Félix (1845-1896)
Contexte Volume 1886-1890
Date 1890-06-04
Contributor Tisserand, Félix (1845-1896); Loewy, Maurice (1833-1907); Brunner, Emile (1834-1895); Cornu, Alfred (1841-1902); Fizeau, Hippolyte (1819-1896); Abbadie, Antoine d' (1810-1897); Mouchez, Ernest (1821-1892); Faye, Hervé (1814-1902); Pâris, Edmond (1806-1893); Gay, Jean Baptiste (1834-1900);
Identifier O1886_1890_283
Format 17,1 x 24,5 cm; image/jpeg;
Publisher Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Rights CC BY-SA 3.0 FR
Type Manuscrit; Text; Procès-verbal;
Description

4 juin 1890

Bureau des Longitudes – Séance du 4 juin 1890.

Présidence de M. Faye.

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le Bureau reçoit :

Comptes-rendus 21

Bullet. Adm. 907

Bullet. Météorol. 148-154

Astr. Nachr. 2969

Himmel und Erde 9

Rev. Marit. Mai

Nature 1074

Bureau Veritas.

La Commission de l'Annuaire s'est réunie de 2h à 3h.

M. Cornu entretient le Bureau d'un Mémoire de M. Pickering sur les variations périodiques que présentent les raies des spectres de ᴣ Grande Ourse et de β Bouvier.

M. Tisserand parle d'un travail intéressant de M. Dunér sur la mesure de la rotation du Soleil à diverses latitudes héliographiques, à l'aide du spectroscope.

M. Gay lit une note concernant les travaux de nivellement effectués en 1889 ; à la fin de cette année là, on avait nivelé 7945 km, soit les 2/3 du réseau fondamental ; le dernier tiers sera achevé à la fin de 1892.

M. Faye exprime le désir que ces résultats soient présentés au congrès de Fribourg.

M. Bouquet de la Grye demande quelle différence on a trouvé pour Brest avec le nivellement de Bourdaloue.

M. Gay donnera dans la prochaine séance les différences trouvées pour Brest, le Hâvre et Cherbourg.

M. Bouquet de la Grye met sous les yeux de ses collègues une carte qui a été communiquée au Congrès récent des Sociétés savantes, et qui met en évidence des affaissements du sol survenus en un point de la Franche Comté.

M. Gay dit que ces déplacements sont connus des ingénieurs ; les masses argileuses se meuvent facilement. Il y a aussi des déplacements périodiques : ainsi, les argiles n'ont pas la même hauteur en été et en hiver.

M. Bouquet de la Grye communiquera dans la prochaine séance son rapport sur le niveau moyen des mers. Les calculs faits pour Brest, dans quatre années consécutives donnent les mêmes moyennes ; on peut donc obtenir la correction avec seulement une année d'observations.

A propos des affaissements du sol dont on vient de parler, M. Faye rappelle les variations d'inclinaison constatées par M. Hirsch dans la lunette méridienne de l'observatoire de Neuchâtel. M. Faye les a expliquées simplement par un phénomène géologique : la colline de Neuchâtel repose sur des assises de marnes qui éprouvent des glissements.

M. d'Abbadie pense qu'il serait utile de publier pour la France un ouvrage analogue à celui de M. [Jalle ?] sur les mouvements du sol en Italie.

M. Faye rappelle ce que M. Fizeau avait dit autrefois au Bureau sur les petites variations que pourraient éprouver les bases géodésiques, par suite des contractions ou des dilatations du sol.

M. d'Abbadie dit à ce sujet que la plus grande base est en Amérique ; elle a 17 kilom. On l'a mesurée en été et en hiver, et on n'a pas trouvé une différence de 0m02.

M. Bassot revenant sur la question traitée dans une séance précédente dit qu'il faudrait être certain que les repères terrestres auxquels on rapporte les marégraphes sont invariables.

M. Bouquet de la Grye dit que cela n'est pas nécessaire : à priori, on a lieu de supposer une plus grande stabilité à la mer en raison de sa grande masse et des courants qui tendent à égaliser la température. Dans des périodes géologiques considérables, il peut y avoir à la vérité une absorption de l'eau par le sol ; mais cet effet est contrebalancé par la chaleur centrale qui [barré : qui doit faire évaporer l'eau absorbée.] [en marge : empêche l'eau de pénétrer au-delà d'une certaine profondeur.]

M. Fizeau, à propos d'une indication faite par M. Bouquet de la Grye sur l'invariabilité des niveaux en certains points tels que Brest et Amsterdam, dit que cependant les géologues ont constaté presque partout des dénivellations dans les villes antiques situées au bord de la mer, comme par exemple pour le temple de Sérapis.

[en marge : M. Bouquet de la Grye répond que ces dénivellations ont eu lieu dans des terrains volcaniques.] A propos de Civita-Vecchia, M. Gay dit que la construction du môle a été décrite par Vitruve ; c'est un document qui peut être intéressant pour l'étude de la stabilité de la Côte.

M. Faye rappelle qu'on va inaugurer le port de la Rochelle, dont le plan a été conçu par M. Bouquet de la Grye.

On parle de diminutions de hauteur qui auraient été constatées dans des cimes élevées.

M. Faye dit que cela est produit par les influences atmosphériques.

M. d'Abbadie rappelle qu'un nivellement soigné a été fait il y a un siècle par Reboul et Vidal, entre Tarbes et le pic du Midi ; il serait intéressant de faire la comparaison avec le nivellement actuel.

M. Bouquet de la Grye dit qu'il a gagné 22 pages dans l'Index géographique de la Connaissance des temps, en supprimant les tables alphabétiques qui sont inutiles, puisque, pour chaque continent, les positions sont données dans cet ordre.

Une brochure de M. de Nordling, relative à l'unification de l'heure, est remise par M. Gay, et transmise à la commission de l'Annuaire.

M. Faye demande à M. Bassot de vouloir bien vérifier dans l'Annuaire les longitudes des chefs-lieux de [barré : arrondiss] départements, en vue de la Note qui devra être communiquée aux journaux.

La séance est levée à cinq heures.

Le secrétaire,

F. Tisserand

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Faye, Hervé (1814-1902)
Transcripteur Muller, Julien
Collection Volume 1886-1890
Citation “Bureau des Longitudes - Séance du 4 juin 1890”, 1890-06-04, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le October 18, 2021, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/4396

Relations entre contenus

FR751142302_006_008269_A.jpg
FR751142302_006_008270_A.jpg
FR751142302_006_008271_A.jpg
FR751142302_006_008272_A.jpg