Les procès-verbaux du Bureau des longitudes

Procès-verbal de la séance du 25. ventôse an douze (ou 16. mars 1804)

Titre Procès-verbal de la séance du 25. ventôse an douze (ou 16. mars 1804)
Contexte Registre 1804-1813 (copies)
Date 1804-03-16
Rédacteur La Lande, Jérôme de (1732-1807)
Identifiant C1804_1813_014
Relation O1804_1810_011
Format 24,5 x 38,5 cm; image/jpeg;
Éditeur Bureau des longitudes; Observatoire de Paris; Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré (UMR 7117 CNRS / Université de Lorraine);
Droits CC BY-SA 3.0 FR
Transcription

Les transcriptions ont été effectuées à partir des procès-verbaux originaux. De légères différences peuvent exister entre ces transcriptions et le texte des copies. Pour plus de détails, voir la présentation du corpus.

 

Procès-verbal de la 602e assemblée du Bureau des longitudes

Le 25 ventôse an 12

16 mars 1804

 

M. Bouvard communique ses observations de la comète qu'il a découverte dans la Balance le 10 au soir. M. Messier présente les siennes à compter du jour suivant.

M. de Laplace lit un mémoire sur de nouvelles inégalités de Jupiter et de Saturne qui lui ont été indiquées par la Théorie, au moyen desquelles M. Bouvard a fait des tables où 49 oppositions de Jupiter et 53 de Saturne n'offrent pas des erreurs de 10''.

On approuve un mémoire de 381 francs que Lalande a dépensés pour les réparations de l'observatoire de l'Ecole militaire, couverture, châssis, plafonds, etc.

Duc Lachapelle envoie des observations de Mercure ; on les mettra dans la Connaissance des tems.

On arrête qu'à l'avenir les additions de la Connaissance des tems regardées comme les mémoires du Bureau des longitudes seront lues dans les assemblées.

M. Limpo, directeur de l'observatoire de la marine à Lisbonne, envoie des observations des satellites et des éclipses d'étoiles.

On discute l'obliquité de l'écliptique qui sera employée dans [barré : la Connaissance des tems] les tables du soleil. On pense qu'il faut partir de celle qui a été déterminée dans ces dernières années et employer la variation séculaire de 50'', quoique les déterminations de 1750 la donnent plus petite.

L'Académie des sciences de Pétersbourg demande un astronome de réputation, et l'université de Moskow un observateur habile ; mais il n'y en a pas en France qui puisse se déplacer.

On écrira à M. Janvier pour la pendule qu'il doit depuis plusieurs années au Bureau des longitudes.

Type de document Procès-verbal
Président de la séance Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827)
Transcripteur Feurtet, Jean-Marie
Collection Registre 1804-1813 (copies)
Citer ce document “Procès-verbal de la séance du 25. ventôse an douze (ou 16. mars 1804)”, 1804-03-16, Les procès-verbaux du Bureau des longitudes, consulté le 16 décembre 2018, http://purl.oclc.org/net/bdl/items/show/7315
FR751142302_006_018799_A.jpg